Anonymous attaque Facebook… Vérité ou simple canular?

Remember, remember the fifth of November: The Gunpowder Treason and Plot, I see no reason why the gunpowder treason: should ever be forgot…

Ces mots résonnent dans ma tête depuis la dernière fois que j’ai regardé V for Vendetta, mais cette fois c’est dans un tout autre contexte que je les retrace dans ma mémoire, après avoir assisté à la menace faite par le groupe Anonymous à Facebook. Cette menace -sous le nom de OpFacebook-  a pour objet une attaque informatique envers le groupe Facebook en avançant la date du 5 Novembre 2011.. Et ce n’est pas un hasard! Cette date coincide avec la date de La Conspiration des Poudres: tentative d’attentat dans la Chambre des Lords contre le Roi Britannique en 1605 par Guy Fawkes.
Les motifs seraient multiples: Facebook ne respecterait pas la vie privée de ses utilisateurs en vendant leur infos confidentielles à des organismes gouvernementaux si nécessaire, et en plus, ils garderaient les données de leurs anciens abonnés qui auraient supprimé leur compte, conservant ainsi toutes vos traces et pouvant ainsi les restaurer à tout moment.


Souvent je ne crois pas aux hoax qui circulent facilement sur les pages d’actualités de Facebook, mais cette nouvelle avait tout de suite éveillé mes soupçons. C’est ainsi que j’ai effectué quelques recherches sur le groupe et l’attaque.
Selon Wikipedia, Anonymous serait un groupe de communautés formées d’internautes non-identifiés (anonymes – d’où l’appellation) liés entre eux pour servir une cause particulière: défendre le droit de la liberté d’expression. Jusque là, ils ont déjà mené plusieurs opérations sur des sites gouvernementaux tels celui de la Malaisie, la Syrie, l’Egypte, outre le boycott de Sony en prenant position face aux droits mutilés des joueurs… mais aussi des sites de services de paiements comme Paypal, VISA, et MasterCard dans l’affaire de Wikileaks pour défendre le cas de Julien Assange. De cette manière, le groupe a fait preuve d’efficacité à faire tomber de nombreux sites (de lourd calibre, à noter cependant que d’autres assauts étaient vains).

L’attaque Facebook, objet de mon discours, a en réalité été lancée mi-juillet, et a commencé à se propager beaucoup plus rapidement à partir d’hier 11 Août 2011 avant d’atterrir sur ma page d’accueil aujourd’hui. Cependant cela paraît peu probable. D’abord, avec un géant du nom de Facebook muni de ses 750 millions d’utilisateurs en plus des millions d’abonnés jour après jour, je ne pense pas que cela puisse être facile, à noter encore que le mouvement a essayé de descendre en vain, Décembre dernier, un autre Géant du web: Amazon. Ensuite, il n’est pas du tout des habitudes du groupe d’avertir sa cible plusieurs mois à l’avance, ce qui laisse à désirer.

Peut-être s’agirait-il d’un canular en fin de compte? Pour répondre à cette question, il faut se rendre à l’évidence que du fait que Anonymous soit un collectif dont les membres sont recrutés de différentes parts du monde, toujours sous le couvert de l’anonymat, il est tout à fait plausible que n’importe qui puisse lancer la compagne en la revendiquant des Anonymous. C’est ainsi que la page officielle du groupe sur Twitter affirme que si certains Anons (le nom que prennent les membres d’Anonymous) sont partants pour le projet, cela ne signifie pas que les autres sont d’accord. En ajoutant en ces termes: (la capture ci-dessous que j’ai prise de leur page Twitter officielle)

– Nous préférons utiliser le véritable pouvoir et non les médias qui nous servent d’outils pour nos actions.
– Ne soyez pas bêtes. Des évenements plus importants se déroulent dans le monde mériteraient notre attention à la place de faire face aux bizzarreries d’OpFacebook. Gardons notre style et notre morale.
– Médias du monde: Arrêtez de mentir! OpFacebook est un autre canular! Nous ne « TUONS » pas le messager. Ce n’est pas NOTRE façon d’agir!

En conclusion, je vois plutôt en cette compagne un conflit interne entre Anons, mais encore faut-il attendre le 5 Novembre de cette année?
Toutefois, en remettant à la surface l’objectif originelle de l’action qui revendique les pratiques de Facebook, Mark Zuckerberg y répond par ces mots dans le Washington Post de l’an dernier:

Nous ne partageons pas vos données personnelles avec des personnes ou des services que vous ne veulez pas, et nous n’en donnons pas l’accès aux annonceurs… Nous ne vendons pas et ne vendrons jamais vos informations à n’importe qui.

Seulement, la question des dégâts de Facebook sur la vie privée de chacun reste pendante. Dans un prochain article, j’aborderai les dangers des social networks et leurs fâcheuses répercussions sur nos vies. Ce dont je suis sûre pour l’instant, c’est qu’à l’heure où vous lisez ces quelques lignes, chacun de vous a un onglet Facebook actif. Je me trompe?

Sources évoquées et utilisées:
Wikipedia; CNN.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

2 réflexions sur “Anonymous attaque Facebook… Vérité ou simple canular?

  1. Pour ma part, je crois qu’il s’agit d’un hoax. Le simple fait d’avertir d’avance en dis long mais aussi, comme vous l’avez si bien démontré, il est clair qu’ils ne sont pas derrière tout ceci en voyant leur compte Twitter.

    Merci pour cet article très complet. Vous avez du talent!

  2. Abdlkrim dit :

    Slt;
    En attendant ce jour-là ان غدا لنضيره لقريبب

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :