Top Ten Tuesday – Les 10 livres que tout le monde a aimés sauf vous

En flânant sur le blog de Yogi (dont j’adore les critiques), j’ai fait la découverte de ce petit Top 10 qui m’a eu l’air intéressant du moment que je suis une adepte des coups de gueule (malheureusement seulement pour le thème de cette semaine). Il s’agit de donner son TOP 10 littéraire chaque mardi selon un thème choisi. L’idée a été principalement concoctée par The Broke & the Bookish mais elle a été reprise en version française par Iani.

1 – Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir


Je trouve que ce roman d’apprentissage ressemble  bien plus à un amoncellement de conseils de grand-mère qu’une réflexion philosophique. J’ai plutôt l’impression que Lenoir a voulu nous impressioner avec ses connaissances en philosophie et en théologie pour nous transmettre par la suite des enseignements que l’on connaît déjà -souvent par expérience-. Enfin, je parle pour moi…

2 – Le pain nu de Mohammed Choukri

Je l’ai lu il y a quatre ans si je me rappelle bien. Je ne sais pas s’il aura le même effet sur moi maintenant  mais mon impression à cette époque était: Non de Dieu! Il va pas arrêter de nous cracher ses histoires trop cul-cul à la figure celui-là? Je n’ai pas du tout été touchée par la vie vagabonde du personnage principale qui retrace un parcours dirait-on douloureux dans un Maroc pauvre des 60’s? Ca tombe souvent dans l’érotisme et c’est choquant à la longue. Enfin, pour quelqu’un qui s’attend à lire autre chose, plus en rapport avec les problèmes sociaux quoi.


4 – Le Journal D’Anne Frank


On devait le lire en brevet celui-là. Au début c’est pas mal j’avoue, mais à partir du milieu j’ai commencé à lâcher. Ca devenait très ennuyeux à la longue.  Résultat: J’ai arrêté. (Faut dire que je n’aurai jamais pu commettre un aussi horrible crime envers un roman si je n’avais pas lu « Comme un roman » de Daniel Pennac où l’auteur nous fait clairement savoir que le lecteur a BIEN LE DROIT D’ARRETER SA LECTURE)

5 – Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part de Anna Gavalda


Nouvelles fades. Sans grand intérêt. Utiles à lire à la station de bus si l’on rien d’autre à faire qu’attendre. (C’est toujours mieux que rien)

6 – Hygiène de l’assassion de Amélie Nothomb


L’histoire est prenante au début. Mais on est vite déçu parce qu’au final, ça ne mène à rien. L’auteur se laisse aller dans des réflexions (qui pourraient lui faire croire que c’est de la philosophie pure et dure)  stupides. En tournant la dernière page j’ai eu l’impression que j’avais perdu mon temps, alors que j’avais un examen de math le lendemain. Je vous dis pas la rage.

7 – Le Parfum de Patrick Süskind


Bof. Bon.  A force de voir combien de gens ont apprécié, je me suis demandé s’il n’y avait pas un petit problème avec ma lecture. Mais finalement je ne suis pas la seule. Dès le premier quart, je me forçais. J’ai pas accroché du tout. Du coup, ma lecture pourrait être qualifiée de « saccadée » tellement j’en hachais les intervalles. (Je l’ai allongée sur deux mois, vous vous rendez compte? C’est un miracle si je ne me suis pas arrêtée en plein milieu)

8 – L’attentat de Yasmina Khadra


J’ai beaucoup aimé au début. La deuxième partie est cependant archi-bâclée. Je dois également avouer que j’ai été déçue par la fin, et malheureusement c’est toujours la fin qui laisse la dernière impression. Le style de l’auteur est simple mais à la longue on remarque quelques lourdeurs. On espère conclure avec une morale ou au moins, connaître les vraies raisons qui poussent des terrorristes à passer à l’action, mais on reste sur notre faim.

9 – Le prophète de Gibran Khalil Gibran

Ce roman rejoint à peu près celui de Frédéric Lenoir. Ok. C’est bien. C’est pas mal. Ce n’est certes pas une lecture déplaisante, mais c’est du déjà-vu, déjà-entendu, déjà-SU. Ce qui veut dire que ce roman n’apporte rien de nouveau à personne. Ceci dit, je présume que ce qui pourrait lui donner cette attirance auprés des lecteurs serait ses envols métaphoriques ou alors la poétise avec laquelle ses enseignements sont prêchés.

10 – L’Ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafon


Ce livre m’a été vivement conseillé par mon ami Tom, et j’ai fait les mains et les pieds pour le dénicher en été. Cependant je  ne crois pas qu’il ait eu un très grand impact sur ma personne une fois terminé. L’histoire est prenante au début mais on n’est vite lassés au bout de quelques pages, sans oublier les longues descriptions et tout ça. Je me rappelle toutefois que ce qui m’avait pousser à en faire une bonne critique était son style simple et envoûtant. Du point de vue esthétique, ok. Mais le fond, l’intrigue, ça reste à discuter.

9 réflexions sur “Top Ten Tuesday – Les 10 livres que tout le monde a aimés sauf vous

  1. clodoweg dit :

    Pile-poil ! je n’ai lu aucun de ces livres.
    Je me souviens surtout de 99 francs.
    J’avais vu Beigbeder à la télé venir faire la promo de son livre tout en faisant, en parallèle, la promo de la Journée sans achats qui devait avoir lieu le lendremain.
    J’avais trouvé l’idée excellente et commencé ma journée sans achats en n’achetant pas le livre de Beigbeder.

  2. Reka dit :

    D’accord avec 5 des 10 livres ici présents (les 5 autres n’ayant pas encore été lus par mes soins), sans les nuances apportées à chacun des commentaires 😀
    C’est rare que je sois à ce point en phase avec quelqu’un au niveau littérature… Ça fait plaisir !! 🙂

    • Kytheria dit :

      Haha c’est sympa oui! Mais dis donc, j’étais curieuse ce matin, et du coup j’ai cherché sur ton blog mais je n’ai pas trouvé de top ten 😦 *pleure*

  3. Nelcie dit :

    99 francs, je l’ai acheté en occasion il y a une dizaine de jours à peine. Je n’ai jamais lu Beigbeder. Le prophète aussi fait partie de mes intentions de lecture 2012.
    Le parfum, moi j’ai adoré ^^
    Amélie Nothomb, j’ai vraiment, mais vraiment du mal !!

  4. Reka dit :

    Non, je ne connaissais pas cette mode jusqu’à ce que je la découvre sur ton blog, en fait 😉
    Mais je n’oserais pas publier de top dix aussi polémique sur le mien : j’ai eu une petite altercation avec le parent d’un auteur dernièrement à cause d’un article un peu trop virulent, et je me sens depuis quelques temps « surveillée ». Inversement, si ce ne sont pas des top dix subversifs, ça n’a rien de drôle ! 😉

    Quoi qu’il en soit, je te livre le top ten qui aurait été le mien pour cette même thématique :
    « Les 10 livres que tout le monde a aimés sauf vous »

    Beigbeder – 99 francs
    Zafon – L’ombre du vent
    Foenkinos – La délicatesse
    Coelho – L’alchimiste
    Gavalda – Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part
    Bennett – La reine des lectrices
    Orsenna – La grammaire est une chanson douce
    Werber – Les thanatonautes
    Musso – Et après…
    Nothomb – Hygiène de l’assassin
    Suskind – Le parfum

    Suskind passe 11e, on en a donc seulement 4 en commun 😉
    Bonne soirée !

  5. SoufianeSbiti dit :

    Tiens, intéressant, tout ça. J’adore le concept.

  6. Hajar (Yogi) dit :

    Rhaaa dommage pour Nothomb, Khadra et Zafon ! Je les adore moi ! Et merci pour le gentil clin d’oeil au début de ton article ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :